On part explorer les plus belles cascades du Southland

On y est, après 15 jours à flâner sur les routes, nous partons au point le plus au sud de l’île, à l’extrémité du monde, réputé pour sa beauté et sa nature sauvage. Dans ce nouvel article, on t’invite à découvrir sous le son de la pluie, les plus belles cascades du Southland.

Sommaire

Hillview camp site & backpackers

On commence cette journée, après une bonne nuit de sommeil. Pour la première fois et cela depuis le début de notre road trip dans le sud, nous avons dormi dans un « vrai » camping payant.

En arrivant sur le site de Hillview camp site & backpackers, on y découvre un petit havre de paix au milieu de la nature. On se rend à la réception pour payer notre nuitée, le patron est vraiment agréable, le séjour nous coûte 30 dollars pour deux (environ 17 euros), soit 15 dollars par adulte puis on se voit attribuer notre petit bout de terrain. On est tout seul, entouré par la nature et les animaux.

Le camp comprend, un espace cuisine, qui est sous un abri extérieur avec des plaques de cuisson, un petit frigo, un micro-onde, une bouillotte … et une station de chargement pour les appareils électroniques. On a également accès aux douches et toilettes. Le grand luxe, ça fait tellement du bien après plusieurs jours, de pouvoir prendre une bonne douche chaude. Le gros plus, de cet endroit, c’est la proximité avec les animaux, on a pu caresser et observer les petits moutons et les vaches, on ne s’en lassera jamais !

Si tu souhaites en savoir plus sur le camping, n’hésite pas à consulter leur site internet, juste ici !

Tunnel Hill

Situé en bord de route sur le sentier touristique de Catlins, Tunnel Hill fait partie de ces nombreux endroits peu prisés en Nouvelle-Zélande. Cette promenade traverse la réserve historique, jusqu’au tunnel ferroviaire datant du XIXe siècle.

La ligne Catlins Branch fut construite entre les années 1879 et 1915 pour transporter principalement du bois de la forêt de Catlins jusqu’à la ville de Dunedin. Ce dur travail à la pioche fut entrepris par la main de 70 hommes. 

Au final, ils auront enlevé plus de 4900 mètres cubes de roches et posé une à une chaque petite brique rouge que l’on peut encore admirer aujourd’hui. Celles-ci proviennent directement de la région. La plupart des ouvriers recrutés étaient d’anciens chômeurs de Dunedin, ils séjournaient sur le site dans des tentes, été comme hiver et par tous les temps. Le sentier ferroviaire atteint finalement Owaka en 1896 et son terminus à Tahakopa en 1915.

Pour y accéder rien de plus simple, on se gare dans le parking gratuit qui longe la route, et entamons la courte marche de 15 minutes menant au tunnel.

On arrive devant celui-ci, il est recommandé d’apporter une lampe torche, ou bien comme nous de vous saisir de la lampe de votre téléphone. On avance au milieu du tunnel, il fait humide et très noir, on marche jusqu’au bout puis faisons demi-tour.

Cela nous rappelle notre expérience dans le nord de l’île quand nous avions visité les mines d’or du Karangahake. Pour lire l’article c’est ici !

  • Ad. 2390 Owaka Highway, 9586
  • Distance : 360m aller-retour
  • Temps : 15 minutes aller-retour
  • Difficulté : Facile et courte, les chiens sont acceptés en laisse

Barrs Falls

Il pleut, rien de mieux pour découvrir les cascades, car le débit d’eau est souvent plus impressionnant. On commence notre exploration, par la cascade de Barrs Falls.

Pour y accéder on emprunte avec la voiture, un sentier d’environ 3km composé uniquement de graviers et on se gare le long du chemin, à moitié dans l’herbe.

Débute alors, après le panneau de « Barrs Falls Walk » une très courte marche vers la chute, comptez environ 10 minutes aller retour pour parcourir les 320m de sentier.

La marche est très simple, il n’y a aucune difficulté sur le sentier, hormis le fait qu’en temps de pluie la route peut être un peu glissante. L’avantage pas un chat à la ronde, on est seul. Au bout de la piste, nous arrivons sur une grande passerelle en bois qui laisse apercevoir la cascade.

  • Ad. Barrs Falls, Owaka 9586
  • Distance : 320m aller-retour
  • Temps : 10 minutes aller-retour
  • Difficulté : Aucune, sentier facile et accessible à tous. Les chiens sont acceptés en laisse.

Purakaunui Falls

Deuxième chute de la journée, on prend la direction de Purakaunui Falls. On arrive sur le parking gratuit, il y a également une aire de pique nique et des toilettes.

Nous débutons la marche, entourés par une forêt indigène dense. La première partie de la marche est simple, la piste est d’ailleurs adaptée pour les fauteuils roulants, ceux-ci pourront accéder à la plate-forme supérieure et ainsi admirer la chute du dessus, pour le reste du sentier, il faut emprunter des petits escaliers.

En bas des marches, la passerelle en bois donne accès directement à la chute, on découvre alors, une cascade de 20 mètres sur 3 niveaux, c’est très beau. Purakaunui est l’une des cascades la plus photographiée de Nouvelle-Zélande, la chute est aussi représentée sur certains timbres de poste néo-zélandais.

  • Ad. Purakaunui Falls Road, Purakaunui 9586
  • Distance : 600 mètres
  • Temps : 20 minutes aller-retour
  • Difficulté : Facile, la première partie du sentier est accessible pour les poussettes et les fauteuils roulants

Matai & Houseshoes Falls

Une balade deux en une, puisque sur le sentier menant à Matai fall, nous avons également pu observer celle de Horseshoes.

Situées dans la réserve panoramique de Table Hill, ces deux belles cascades du ruisseau Matai sont accessibles via une courte promenade à travers une forêt de podocarpes et de feuillus.

La promenade dure environ 15 minutes à partir du parking gratuit, après un court trajet à travers les arbres. on remarque sur notre gauche, un chemin menant à la chute de Matai, le ponton en bois nous permet d’observer l’eau jaillissant de ses 10m de hauteur.

En continuant la piste, en haut d’une courte montée assez raide, on arrive aux chutes supérieures de Horseshoe. Celles-ci sont spectaculaires.

  • Ad. Papatowai Road, tawanui, 9586
  • Distance : 1km
  • Temps : 35 minutes aller-retour
  • Difficulté : simple, elle convient aux personnes de tous niveaux.

McLean Falls

C’est parti pour la dernière cascade de la journée, après 25 minutes de route, on arrive sur le grand parking gratuit de McLean. Il y a du monde, une trentaine de voitures sont garées. La marche débute par un pont en bois, puis le sentier est assez facile et bien balisé. Comptez 20 minutes pour atteindre la chute.

Une fois arrivés en bas, la dernière partie se fera en grimpant sur les divers paliers de roches, fais attention, car tu vas surement marcher dans l’eau et c’est très glissant.

En haut, on découvre le bassin et l’impressionnante cascade de 22 mètres entourée de roches et de mousses. C’est définitivement notre préférée.

  • Ad. McLean Falls, Otago 9586
  • Distance : 2,1 kilomètres
  • Temps : 40 minutes aller-retour
  • Difficulté : Facile, si tu veux voir la source de plus proche, il te faudra escalader les roches mouillés. Les chiens sont admis en laisse sur le sentier.

On espère que cette nouvelle balade t’aura plus, d’ailleurs, quelle est donc ta cascade préférée, laisse le nous savoir en commentaire.

BENJAMIN & CLARA

Couple de voyageurs en tour du monde
on te partage nos voyages et conseils

INSTAGRAM
ABONNE TOI
Le PVT

Retrouve les démarches, conditions et informations nécessaires pour obtenir ton PVT/WHV

Nouvelle-Zélande

Canada

ARTICLES SIMILAIRES :

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Translate »
Pinterest
fb-share-icon
LinkedIn
Share
Instagram