LA BEAUTÉ DES CHUTES DU NIAGARA

Lors de notre road trip (click ici), il nous était impossible de traverser l’Ontario sans s’arrêter aux chutes. Nous vous emmenons à la découverte des célèbres Chutes du Niagara que certains les considèrent comme la huitième merveille du Monde.

L'origine des Chutes ?

Les Chutes du Niagara, en anglais “Niagara Falls”, se situent sur la rivière Niagara en Ontario, la province adjacente au Québec.

La Rivière Niagara constitue un canal de communication entre deux grands lacs, Érié et Ontario qui se situent à la frontière entre le Canada et les États-Unis. La rivière continue ensuite sa course dans le fleuve Saint-Laurent avant de se déverser dans l’océan Atlantique.

La disparition des glaces lors de la dernière période glaciaire remonte à 12 500 ans. A mesure que celles-ci reculaient vers le nord, les eaux de fonte ont formé le lac Érié, la rivière Niagara et le lac Ontario. La puissance des courants entraîna la formation de rapides qui quelques années après firent apparaître les chutes que nous connaissons aujourd’hui.

Depuis longtemps, la puissance déployée par les chutes a été utilisée comme source d’énergie. Un traité, entre le Canada et les États-Unis, déterminela quantité d’eau pouvant être détournée pour la production d’électricité. Aujourd’hui, les chutes continuent de s’éroder, mais le taux a été considérablement réduit grâce au contrôle du débit et au détournement de la production hydroélectrique.

La couleur des Chutes

Les eaux de Niagara sont constituées d’un fort pouvoir érosif. La couleur provient des sels dissous et de la «farine de roche», finement broyée. Environ 60 tonnes de minéraux sont dissous chaque minute dans ses eaux.

Accès & Parking

Si, comme nous, vous arrivez en voiture, vous trouverez de nombreux parkings extérieurs payants à la journée. Les prix varient entre 10 $ et 20 $. Nous avons payé 14 $.

L'expérience

Le bruit est surprenant en arrivant près de la plateforme d’observation, c’est comme si des tonnes d’eau tombaient dans l’abîme. Environ 350 000 m3 d’eau par minute, c’est énorme !

Après l’expérience de l’ouïe vient celle de la vue et là, on est admiratif devant un tel spectacle.

Sur notre gauche, on admire les impressionnantes chutes américaines (The American Falls) dont la hauteur varie de 21 à 34 mètres. Nous avons la chance de voir plusieurs arcs-en-ciel.

À notre droite, les chutes du Fer à Cheval (Horseshoe Falls), de 57 mètres de haut dominent les autres par sa largeur. C’est la chute la plus photographiée et la plus célèbre de Niagara. On termine par les chutes du Voile de la Mariée, beaucoup moins larges et impressionnantes que les deux autres.

Le quai est tellement encombré de monde qu’on ne peut même pas se déplacer à certains endroits. Nous décidons de continuer notre promenade pour admirer un bateau échoué appelé l’Iron Scow.

Coincée en haut des chutes depuis plus de 100 ans, la barge a été déplacée par une tempête. Iron Scow est très rouillé et seul le côté faisant face au Canada est intact.

Les activités gratuites et payantes

L’accès aux divers belvédères, comme celui de Table Rock, est totalement gratuit. On vous le recommande cependant si vous avez le budget pour tester au moins une activité, de ne pas hésiter.

Survol des chutes en hélicoptère. Neuf minutes pour un survol panoramique, une montée vertigineuse et une vue spectaculaire sur les chutes et le village de Niagara. Clique sur ce lien.

Croisière à bord d’un catamaran ultramoderne. Ouvert de mai à novembre, on embarque sur un bateau pour naviguer au plus près des chutes. On a la possibilité de faire la traversée du côté Américain où Canadien muni d’un poncho en plastique car, au plus près des chutes, la douche est inévitable.

C’est une activité très populaire et elle doit être réservée à l’avance. Pour réserver c’est par ici

Pour une poussée d’adrénaline, la tyrolienne se trouve à 67 mètres au-dessus des gorges du Niagara et à 670 mètres des chutes américaines. Les enfants de 7 ans et plus sont admis pour 65 $ par personne.

Observatoire privilégié pour admirer les chutes à 360° depuis le sommet de la Skylon Tower, qui offre des vues aériennes des chutes américaines et canadiennes et de la rivière Niagara.

Behind the falls : Benjamin a testé l’activité en 2018. Muni de l’emblématique poncho jaune, on descend aux pieds des chutes pour passer derrière la chute d’Horseshoe. C’est une expérience indescriptible.

Le village de Niagara

Le soir, on visite le village de Niagara, qui ressemble à un mini Las Vegas illuminé par les néons de ses restaurants et de ses nombreuses boutiques. On y découvre l’insolite Burger King et son parc d’attractions ainsi que de nombreuses boutiques de jeux et de souvenirs.

On espère que cet article vous aura été utile pour préparer votre prochaine visite à Niagara. N‘hésitez pas à nous laisser un commentaire juste en dessous.

BENJAMIN & CLARA

Couple de voyageurs en tour du monde
on te partage nos voyages et conseils

INSTAGRAM
ABONNE TOI
Le PVT

Retrouve les démarches, conditions et informations nécessaires pour obtenir ton PVT/WHV

Nouvelle-Zélande

Canada

ARTICLES SIMILAIRES :

5/5
5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Translate »
Pinterest
fb-share-icon
LinkedIn
Share
Instagram